Les événements culturels de janvier à Istanbul

En ce moment à Istanbul

L’année commence en douceur à Istanbul, le mois de janvier et plus généralement l’hiver ne sont pas les saisons des grands festivals de musique, ni le moment choisi par les grands noms de la musique internationale pour venir enflammer notre mégalopole mais vous trouverez néanmoins une sélection musicale et artistique éclectique. Voici les principaux événements musicaux et culturelles en janvier à Istanbul :

Concerts 

3847666

7 janvier – Mozart avec le Tepecik Philharmonic Orchestra : le percussionniste Hamdi Akatay mélange du Mozart avec la musique gitane de l’orchestre des roms du quartier de Tepecik à Izmir. C’est une performance hors du commun à voir au Babylon Bomonti.

1501

7 janvier – Fazil Say New Year Concert :  le pianiste virtuose connu aussi pour son engagement virulent contre le gouvernement turc lors des révoltes de Gezi sera sur la scène du campus d’Ataköy de lUniversité culturelle d’Istanbul.

14 janvier – Quique Sinesi : l’argentin considéré comme un des meilleurs guitaristes sud-américain sera en représentation au Akbank Sanat pour un mélange des styles entre Tango, musique folklorique et musique africaine.

14 janvier – Hüsnü Şenlendirici : le meilleur clarinettiste turc, pour qui la clarinette est une affaire familiale (toute sa famille joue de la clarinette), présente son nouvel album au Babylon Bomonti, c’est un concert à ne pas rater!

15 janvier – Irma : la chanteuse camerounaise établie en France s’est fait remarquer en 2011 sur Youtube, elle est depuis connue pour son album élu disque de platine “Letter to the Lord” et son single “I know”. Elle sera  sur la scène du Babylon Bomonti le vendredi 15 janvier.

16 janvier – Chris Botti : le trompettiste américain d’origine italienne s’est forgé une réputation solide dans le monde du jazz en ayant collaboré avec des grands noms de la musique comme Herbie Hancock, Mark Knopfler, Andrea Bocelli ou David Foster, il est en représentation au Zorlu Center PSM.

19 janvier – Basel Chamber Orchestra et Helene Grimaud : l’orchestre de Bâle en Suisse, considéré comme un des meilleurs orchestres européens, sera accompagné par la pianiste française Hélène Grimaud pour jouer du Stravinsky, du Bach, du Prokofiev et du Mozart. Au Is Sanat Cultural Center.

22 janvier – Ayhan Sicimoğlu et les Latin All Stars : en plus de faire partie du groupe MFÖ, le trio musical le plus connu de Turquie, Sicimoglu est aussi un des percussionnistes les plus respectés du pays. Il s’intéresse à la musique latine depuis plus de 30 ans. Il sera au Babylon Bomonti avec les Latins All Stars pour y mélanger des musique d’Amérique du Sud, (y compris la salsa et le reggaeton), avec les traditions musicales turques.

23 au 24 janvier – Sömestr Fest :  littéralement “festival semestriel” en français, ce festival de musique marque l’arrivée des vacances d’hiver pour les étudiants turcs. Il accueillera cette année notamment les fameux rockeurs turcs de Duman et d’Athena. Au Istanbul Kongre Merkezi.

28 janvier – Oscar and The Wolf : le groupe d’électro-pop belge acclamé pour ses performances au festival de Montreux Jazz et The Great Escape sera sur la scène du Babylon Bomonti .

30 janvier – Jean-Baptiste Hardy : habitant à Istanbul depuis plusieurs années et également professeur à l’École de musique francophone d’Istanbul, il se produira avec sa guitare au Akbank Sanat pour jouer ses mélodies influencées par la musique Manouche, le Bosa Nova, le be-bop et même le funk.

30 janvier – Wankelmut : le DJ et producteur allemand Wankelmut connu mondialement  pour son titre “One Day”  ayant atteint la place de numéro un en Autriche, en Belgique, en Hongrie , aux Pays-Bas, en Suisse, en Italie et en Allemagne est au Babylon Bomonti.

EXPOSITIONS

Till it’s gone : jusqu’au 5 juin 2016 au Istanbul Modern.

Till It’s Gone est une exposition collective qui a lieu au Musée d’Art Moderne d’Istanbul du 23 décembre au 5 juin. Intitulée “Une exposition sur la nature et le développement durable”, cette exposition commence avec un programme spécial du 23 décembre au 12 janvier pendant lequel l’installation de Yoko Ono “Ex -Il “sera à l’affiche. Dans le même temps, la vidéo “Art Speaks Out”, produite par ikonoTV, la première chaîne de télévision mondiale dédiée à l’art, présentera une série sur le thème de l’environnement . Après le 13 janvier l’exposition complète ouvrira sous la curatelle de Celenk Bâfra et Paolo Colombo. Plus d’info sur : www.istanbulmodern.org

Les abricots de Damas – jusqu’au 21 février au SALT Beyoğlu

Partant de la citation d’André Breton “On publie pour trouver des camarades”, la galerie SALT Beyoğlu accueille une exposition sur la pratique artistique des Syriens d’Istanbul. En effet depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, plus de 2,5 millions réfugiés ont été accueillis par la Turquie, et l’exposition se concentre sur un groupe particulier de réfugiés qui dépendent de leurs capacités créatives et intellectuelles dans les domaines de l’art, de l’écriture et de la musique pour survivre dans leur nouvel environnement : la ville d’Istanbul.

L’artiste Dilek Winchester a publié un fanzine appelé “Abricot Ville A4” et l’a vendu sur des chariots utilisés par les vendeurs ambulants d’Istanbul. Chaque numéro du magazine a été modifié par un artiste ou un militant de premier plan. Les curateurs de l’exposition Akin et Winchester visent à créer par cette exposition un espace interdisciplinaire pour les artistes en exil au contact d’artistes locaux. Plus d’info sur: saltonline.org

Jewel – Jusqu’au 31 mars au  Sadberk Hanım Museum (Sadberk Hanım Müzesi)

Le musée Sadberk Hanım accueille l’exposition Jewel (“bijoux”) du 3 décembre au 31 mars. Cette exposition se concentre sur les objets précieux ottomans du 17e au 20e siècle. Un total de 139 pièces compose l’exposition. Vous y trouverez de merveilleux bijoux décorés d’émeraudes, de rubis et de diamants mais aussi des objets de la vie courante comme des boucles de ceinture, des cuillères, des montres de poche, encriers, tapettes à mouches, pipes, tabatières, broches, médailles, chaussons… Ces pièces inestimables tant par la complexité de leur conception que par la valeur des matériaux utilisés ne vous laisseront pas de marbre. Plus d’info : www.sadberkhanimmuzesi.org.tr

Bare, Naked, Nude – jusqu’au 7 février au Pera Museum

Bare, Naked, Nude est une exposition de peinture turque moderne se tenant au Musée Pera du 24 novembre au 7 février. Des peintures de la fin de la période ottomane au début de la République turque y sont exposées. L’exposition présente des œuvres d’art faites secrètement car elles sont les premières représentant le corps nu de style occidental dans l’art turc. La conception du rôle de l’artiste dans la société de l’époque, qui était de servir le sultan, est interrogée et remise en cause par ces œuvres, tout comme elles repensent les points de vue islamiques traditionnels du corps nu.

Si vous avez des questions ou besoin de plus de renseignement pour vous rendre à ces manifestations et également si il y a des événements que vous souhaitez que nous ajoutions n’hésitez pas à nous écrire ou à laisser un commentaire.

Pas de commentaire

Partager

Laissez votre commentaire