Coronavirus : voyager en Turquie l’été 2020

Coronavirus et réouverture des frontières : comment voyager en Turquie sans risque ?

Alors que le monde entier continue de faire face à la pandémie mondiale du Coronavirus (COVID-19), en Turquie la vie reprend son cours peu à peu depuis le 1er juin 2020. L’ouverture des frontières est prévue pour début juillet tandis que les vols domestiques ont commencés le 1er juin 2020 au départ de quelques villes. De plus, sans incidence aucune quarantaine n’est prévue cet été. Mais alors, peut-on voyager vers la Turquie ? Avec quelles restrictions et en respectant quelles mesures sanitaires ?

Le premier cas a été confirmé par les autorités turques le 11 mars 2020. L’évolution de la pandémie du COVID-19 dans le pays est diffusée chaque soir par le ministre de la Santé, M. Fahrettin Koca via le site gouvernemental : https://covid19.saglik.gov.tr/.

Mesures prises par la Turquie

La Turquie a commencé à prendre des précautions dès le 24 février 2020 suite à l’augmentation des cas confirmés en Iran en y suspendant les vols internationaux et en installant des contrôles thermiques dans les aéroports. Les vols en direction de l’étranger se sont arrêtés complètement dès le 15 mars.

A partir du 16 mars, les écoles et universités ont été fermées et l’enseignement s’est poursuivi à distance. Côté sport, les matchs ont continué mais à huis clos jusqu’au 19 mars pour être ensuite reportés.
Les restaurants, bars, magasins, parcs et autres lieux de rassemblement comme les lieux de cultes ont été fermés.

Le couvre-feu total a été ensuite maintenu tous les week-ends et jours fériés dans les 31 plus grandes villes de Turquie, et des restrictions de déplacement interurbains pour ces 31 villes ont également été mises en place. Pour les fêtes après le Ramadan, le pays entier a été en confinement total pendant 3 jours consécutifs.

La Turquie a envoyé des aides médicales à 57 pays dont l’Italie, l’Espagne et la France pour lutter contre le virus.

aide-médicale-turquie-espagne

Aide médicale de l’Etat turc délivrée en Espagne.

Le retour à la normale

Depuis le mois de mai, le déconfinement s’est fait de manière progressive jusqu’au 1er juin 2020 où les restrictions de déplacements et couvre-feux ont été levés. Les cafés, restaurants, musées, parcs et plages ont été réouverts et les concerts en plein air autorisés. Les cafés, bars et restaurants sont ouvert jusqu’à minuit. Cependant les concerts et discothèques sont resté fermés. La ligue turque a repris à huit clos dès le 12 juin.

Le port du masque reste obligatoire dans les supermarchés, marchés, aéroports et transports en commun ainsi que le respect de la distanciation sociale de 1,5 mètre.

turkish-airlines-avion

Comment se rendre en Turquie ?

La compagnie Turkish Airlines a annoncé une reprise progressive dès le 1er juin pour les vols domestiques et dès le 11 juin pour les vols internationaux. La compagnie Pegasus a déclaré une reprise des vols internationaux à partir du 15 juin. En effet, les autorités turques ont levé, depuis le 11 juin, les restrictions à l’entrée sur leur territoire. Cependant, les frontières extérieures de Schengen sont toujours fermées et ce, jusqu’au 1er juillet 2020 au moins. Cela veut dire que seules les personnes actuellement autorisées à entrer dans l’espace Schengen sont, pour l’instant, autorisées à embarquer sur ces vols. Notons que selon l’évolution de la situation ces informations sont susceptibles de changer.

Lors de votre arrivée en Turquie, votre température sera prise à l’aide d’une caméra thermique ou d’un thermomètre frontal. En l’absence de symptômes, l’obligation de quarantaine (à domicile) a été levée. En cas de symptômes, un test PCR gratuit pourra être effectué et les personnes seront, le cas échéant, dirigées vers une structure de soins. Il vous sera également proposé d’être renvoyé dans le pays de départ avec le premier avion dont 9 sièges seront réservés à cet effet. En l’absence de fièvre, vous pourrez profiter de vos vacances tout en respectant le port du masque et la distanciation sociale.

Pour les retours, il est conseillé de se rendre à l’aéroport au minimum 3 heures avant l’heure de départ pour les vols internationaux, et au minimum 2 heures en avance pour les vols internes.

Programme d’un « tourisme sain »

La Turquie a mis en place un programme de certification basé sur 132 critères pour assurer un « tourisme sain » en se basant sur la santé et la sécurité des voyageurs et des travailleurs, ainsi que des mesures à appliquer dans les établissements et dans les moyens de transports afin d’éviter la propagation du virus. La liste des critères pour obtenir le certificat est disponible en anglais sur le site gouvernemental du tourisme en Turquie.

Mesures prises pour les voyages à destination de la Turquie

Les compagnies aériennes ont mis en place plusieurs directives pour assurer un voyage sûr. Ils conseillent de privilégier le check-in en ligne et les enregistrements dans l’aéroport s’effectuent sans contact dans les guichets ou les bornes. Les guichets sont munis de vitres de séparation.

Lors de l’embarquement, les passagers sont appelés en fonction de l’ordre de rangée et lors de l’atterrissage, ils quittent l’avion par petit groupe.

Les avions sont désinfectés soigneusement après chaque vol et la ventilation de chaque avion filtre l’air à 99,97%. Le personnel de cabine est équipé de protection et leur température est prise avant chaque vol, ainsi que celle des passagers avant l’embarquement par un expert hygiène.

Les bagages personnels sont limités. Seul sont autorisés les sacs à main avec les effets personnels, les ordinateurs portables, et les effets personnels pour les bébés. La taille maximale est de 40*30*15 cm et le poids maximal est de 4 kg.

Les aéroports sont équipés dans plusieurs points de passage de distributeurs de désinfectant et les contrôles thermiques sont régulièrement effectués. Le port du masque est obligatoire ainsi que le respect de la distanciation sociale est de 1,5 mètre.

Vidéo de présentation des mesures prises dans l’aéroport international d’Istanbul (İGA).

Mesures pour le logement

Afin d’assurer la sécurité de tous, les hôtels ont également mis en place des mesures sanitaires. L’obtention du certificat de l’agence du tourisme en Turquie n’est pas obligatoire mais vivement conseillé.

Ces mesures s’appuient sur les points suivants :

– Le personnel reçoit une formation sur ce nouveau protocole et doit être ausculté quotidiennement. Un dossier des clients comprenant les coordonnées, les informations d’identité, les pays visités au cours des 14 derniers jours ainsi que le plan de voyage futur est demandé. Leur température est également prise.

– Le personnel de nettoyage des chambres est équipé de gants qui sont changés après chaque chambre. Les pièces sont aérées lors du ménage quotidien et les fenêtres laissées ouvertes pendant au minimum 1h. Une attention particulière est accordée pour toutes les surfaces fréquemment touchées comme les poignées de porte, les télécommandes de climatisation et télévision.

– Le personnel entrant en contact avec les effets personnels des clients comme les valises, se lavent les mains directement après les avoir touchés.

– Les draps et serviettes et tout autre textile sont lavés entre 60 et 90°C. Afin d’éviter la formation de poussière et de particules, ils sont pliés et emballés.

– Les saunas, salons de massage et salles de sport restent fermés, mais dans le cas contraire, la capacité d’accueil est réduite, le nettoyage et la ventilation sont effectués régulièrement.

– Les clients dont le diagnostic est positif au COVID-19 doivent être isolés et confiés avec le personnel de santé. Leurs chambres seront aérées et nettoyées soigneusement puis laissées vides pendant 24 heures.

Mesures prises dans les piscines et plages

Le niveau de chlore des piscines sera maintenu entre 1 et 3 ppm et contrôlé régulièrement. Les douches et toilettes des piscines et plages sont nettoyées et désinfectées. Les chaises longues espacées de 1,5 mètre minimum pour assurer une distanciation sociale entre les visiteurs. Des mesures supplémentaires de nettoyage sont également prises pour les équipements autours des piscines et les plages.

çirağan-kempinski-istanbul-piscine

Çirağan Kempinski Palace : piscine au bord du Bosphore.

Transports dans la Turquie

Pour tous les voyages en avion, train ou bus à l’intérieur du pays, le port du masque est obligatoire. Il est aussi nécessaire d’utiliser un code HES disponible sur l’application Hayat Eve Sığar (Life At Home) téléchargeable depuis l’App Store (iOS) ou Google Play afin d’attester de n’être pas porteur du virus. Ce code n’est pas demandé pour les vols en provenance de l’étranger vers la Turquie.

Un contrôle de température est également effectué avant chaque voyage.

Transports en commun à Istanbul

Depuis le 1er juin 2020, la capacité des transports en commun est passée de 50% à 100%. Certains disposent de distributeurs de gel désinfectant. Les stations de métro à haute fréquentation disposent de caméras thermiques afin de contrôler la température des passagers.

La majorité des taxis sont équipés de plexiglass ou de bâches en plastique qui séparent le conducteur des passagers.

Pour plus d’information sur les transports à Istanbul, n’hésitez pas à consulter notre guide des transports en communs.

covid-19-metro-istanbul

Un agent qui désinfecte l’entrée du métro de la Place Taksim à Istanbul.

En général, la Turquie a très bien géré la crise avec un nombre de décès relativement bas grâce aux mesures prisent assez tôt ainsi qu’aux nombreux hôpitaux et lits disponibles dans le pays.

C’est avec grand plaisir que nous vous accueillons à nouveau et nous nous réjouissons de pouvoir vous aider à organiser votre voyage et vous faire découvrir les merveilles de la Turquie. Notre équipe se tient disponible pour répondre à toutes vos questions, alors n’hésitez surtout pas à nous contacter.

Un commentaire

Partager

Laissez votre commentaire

Un commentaire

  1. CRAVERO FATI le

    BONJOUR,

    POUR LA PREMIERE FOIS J’AI DECIDE DE VENIR PASSER QUELQUES JOURS A ISTAMBOUL AVEC UNE AMIE POUR LE MOIS DE DECEMBRE PLUTOT LA FIN DU MOIS DE DECEMBRE AVEC TOUT CE QUE J’AI LU CA ME RASSURE DE PARTIR ET DE REVENIR CHEZ MOI EN FRANCE.
    JE CHERCHE DES PERSONNES QUI SONT PARTIES ET QUI AURAI DES AVIS A ME COMMUNIQUER SUR CE SEJOUR

    MERCI