Connaissez-vous les vins et cépages turcs ?

Un peu d’histoire…

Les terres en Turquie font partie des plus anciennes terres au monde d’après les fouilles archéologiques ainsi que la découverte de pépins de raisin datant des premières civilisations. La viticulture est présente dans le territoire depuis au moins 7000 ans selon les verres et les cruches retrouvés lors de fouilles. Parmi ces découvertes, les archéologues ont trouvé des représentations des rois hittites qui offraient du vin aux dieux. Les Hittites, l’un des plus anciens peuples connus de langue indo-européenne venus de l’est, se sont installés en Asie Mineure au cours du IIIe millénaire av. J.-C. Ce peuple s’est imposé comme une puissance incontournable du Proche-Orient avec l’instauration d’une hégémonie sur toute l’Anatolie puis la Syrie du Nord. Ils rivalisèrent avec la grande puissance d’Egypte et notamment avec le pharaon Ramsès II.

C’est à la fin du Moyen-âge que la culture de la vigne a subi un bouleversement majeur. En effet, avec la conquête des ottomans de l’empire Byzantin et l’islamisation de la majorité des habitants, la viticulture et la consommation de vin n’étaient plus aussi dominantes qu’autrefois même si certains sultans aimaient en consommer. Seuls les communautés chrétiennes et juives cultivaient le raisin pour en faire du vin, la plupart des vignes étant utilisées pour les productions de raisins frais ou secs.

Transformation de l'eau en vin lors du mariage à Cana, représenté dans une mosaïque du XIVe siècle à l'église Saint-Sauveur-in-Chora à Istanbul.

Transformation de l’eau en vin lors du mariage à Cana, représenté dans une mosaïque du XIVe siècle à l’église Saint-Sauveur-in-Chora à Istanbul.

En 1887, le phylloxéra a envahi la plupart des vignes situées en Turquie et dans le monde. Cette maladie causée par une sorte de pucerons a ravagé et a entrainé la disparition de la plupart des plantes indigènes. Elle a d’abord affecté les vignes de France, d’Italie et d’Espagne durant la deuxième partie du 19e siècle, qui ont alors, commencé à importer du vin produit par les minorités de l’Empire ottoman.

Entre 1919 et 1922, la Guerre d’indépendance turque éclate et des échanges sont procédés entre les Turcs vivant en Grèce et les Grecs vivant en Turquie. Les villages et vignobles desertés par les Grecs sont redistribués pour les immigrés turcs qui n’étaient généralement pas habitués à cultiver les vignes mais plutôt le tabac, l’opium ou le riz.

Vers un visage moderne de la Turquie viti-vinicole

C’est à partir de 1930 que l’industrie du vin commence à se développer en Turquie avec l’appui du directoire général des monopoles. En effet, 24 sociétés sont créées entre 1934 et 1936 dans diverses régions du pays, mais en réalité, le marché est encore dominé par quelques grandes familles. Parmi elles, la société Kavaklıdere fondée par Cenab And en 1929 dans la capitale, à Ankara. Après avoir repris les vignobles de la région, Kavaklıdere s’est mis à produire le Yakut qui est l’un des vins rouges les plus consommés en Turquie ainsi que le Çankaya, un vin blanc également très demandé des consommateurs Turcs. Une autre société, Doluca, fondée en 1926 par Nihat A. Kutman à Istanbul, a planté dans la région de Thrace des cépages importés d’Europe pour les combinés avec des cépages anatoliens. Aujourd’hui, la société propose une vingtaine de vins avec le Villa-Doluca et le Doluca, dont la qualité est de moins bonne qualité pour ce dernier. On peut aussi citer les familles Turasan et Diren, dont les sociétés sont établies respectivement à Ürgüp (Cappadoce) en 1943, et dans la région de Tokat en 1958.

En dépit de certains obstacles rencontrés dans le passé, la Turquie possède un véritable potentiel dans le domaine vinicole grâce à la richesse de ses terres, ses grands vignobles et ses différents climats favorables à la production de crus de qualité. Malgré les interdictions de publicités et les taxes apportées aux boissons alcoolisées ces dernières années, la production, la qualité et la consommation du vin turc augmente progressivement. Les vins turcs remportent de plus en plus de prix internationaux, et de petits producteurs émergent pour proposer des vins de différentes variétés.

Selon l’étude menée par l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV) dont le bilan est paru en avril 2019, la Turquie détiendrait la 5e position en matière de superficie viticole mondiale derrière l’Espagne, la Chine, la France et l’Italie. La superficie mondiale de vignobles représentait 7,4 millions d’hectares en 2018.

Ce graphique représente la superficie viticole destinée à la production de raisins de cuve, raisins de table ou raisins secs, en production ou en attente de production.

Les régions viticoles de Turquie

Vignoble d'Urla, Izmır

Vignobles d’Urla, Izmir

La Turquie n’étant pas encore connue à sa juste valeur pour sa production de vins malgré ses bons crus, elle est surtout réputée pour ses vignobles destinés à la production de raisins de table mais aussi pour sa boisson non fermentée appelé Şıra ou encore le sirop de raisin, le Pekmez, une sorte de mélasse généralement consommée après avoir mangé du poisson en le mélangeant avec le Tahin qui est une crème de sésame.

Nous pouvons diviser la Turquie en 5 régions vinicoles bien distinctes avec chacune leurs spécificités;

1. La région de la Thrace orientale

Vignobles de Barbare, Tekirdağ, Turquie

Vignobles de Barbare, Tekirdağ, Turquie

C’est une des régions du pays qui produit le plus de raisins. En effet, c’est près de 20% de la production totale du pays. Pendant la période byzantine de 330 jusqu’à la prise de Constantinople en 1453, l’Eglise a permis à la viticulture de la région de se développer.

Les cépages majoritairement cultivés dans cette région sont le Cabernet Sauvignon, le Chardonnay et le Sauvignon Blanc.

2. La région Egéenne

La route des vignobles d'Urla près d'Izmir, Turquie

La route des vignobles d’Urla près d’Izmir, Turquie

Cette grande étendue qui se situe de Çanakkale à Bodrum produit près de 40% de la production de raisins de la Turquie. Le climat est chaud et sec en été, et froid et pluvieux en hiver avec des températures qui restent raisonnables. Proche de l’ancienne cité disparue de Troie, la variété de raisins Karasakız est la plus importante qui produit en grande partie des vins de table de moyenne qualité. Dans la province de Manisa, on trouvera le cépage blanc Sultanine, un nom qui évoque la vigne du sultan. C’est un cépage local de la variété apyrène. Ce raisin sans pépins est plutôt utilisé et exporté comme un raisin de table mais sa production en vin apporte des vins doux et demi-secs. Dans la province d’Izmir, les cépages majoritaires sont le Misket, le Chardonnay et le Cabernet Sauvignon. La région Egéenne produit également une grande quantité du raisin Çalkarası, principalement dans la célèbre région de Pamukkale, connue pour ses piscines de calcaire. Il s’agit d’un cépage qui produit des vins jeunes avec une grande acidité, principalement utilisé dans la production de vins rosés et rouges. Les meilleurs vins Shiraz sont également issus de cette région, les cépages s’y étant notamment bien adaptés.

3. La région de l’Anatolie centrale

Cueillette des raisins dans les vignobles des Côtes d’Avanos des vins de Kavaklıdere en Turquie.

Cueillette des raisins dans les vignobles des Côtes d’Avanos des vins de Kavaklıdere en Turquie.

Elle possède un climat continental assez rigoureux avec quelques microclimats locaux avec une altitude moyenne de 1000m. Le renommé cépage Kalecik Karası est originaire de la région de Ankara, la capitale de la Turquie. Il était autrefois cultivé par la communauté arménienne. On croisera également le cépage Hasandede qui produit des vins secs souvent coupés avec le cépage Emir ou Narince. Dans la région volcanique de la Cappadoce est pratiquée la viticulture traditionnelle en utilisant sur des vignes de plus de 200 ans un engrais naturel datant de l’époque médiévale : la colombine. Le terroir produira à partir du raisin Emir, des vins minéraux hauts en acidité et aux arômes de pomme verte et de citron.

4. La région de l’Anatolie orientale et du Sud-Est

Située non loin de la Mésopotamie, cette région produit les meilleurs raisins de cuves rouges. Le cépage Boğazkere, en français gratte gorge, est rarement traité en mono cépage mais coupé avec le Öküzgözü. Il se développe particulièrement dans la région de Diyarbakır. Tandis que le cépage Öküzgözü, en français l’œil de bœuf, aux notes de fruits noirs et d’épices, plutôt corsé et aromatique, s’épanouit un peu plus au nord, dans la province d’Elazığ. Généralement le mélange est composé de 2/3 d’Öküzgözü et 1/3 de Boğazkere, c’est le vin préféré des Turcs.

4. La région de la mer Noire

Tri effectué après une récolte de raisins blancs destinés à la production de vin blanc Narince.

Tri effectué après une récolte de raisins blancs destinés à la production de vin blanc Narince.

Très pluvieuse, la région de la mer Noire produit les meilleurs vins blancs secs et demi-secs de Turquie à partir du cépage Narince. C’est dans les plaines et les vallées au sud de la Chaîne Pontique que l’on retrouve ce cépage notamment dans la région de Tokat qui sépare la mer Noire de l’Anatolie Centrale. Les vins composés à partir de ce cépage conviennent aux standards internationaux avec leur acidité vive et une richesse aromatique telle que l’agrume (orange, pamplemousse et citron) ainsi que des tons floraux.

Notre sélection des meilleurs vins turcs

Cette carte vous aidera à distinguer la provenance de certains cépages sélectionnés pour vous ci-après;

Les vins rouges :

    • Avanos Vadisi – Öküzgözü-Boğazkere
    • Barbare – Ambiance
    • Barbare – Premier Blend
    • Barbare – Prestige
    • Çamlıbağ Özel Rezerv – Cabernet Sauvignon
    • Çamlıbağ Özel Rezerv – Kuntra
    • Çamlıbağ – Merlot
    • Chamlıja – Cabernet Sauvignon
    • Chamlıja – Istıranca Gelini
    • Chamlıja – Nev’i Şahsına Münhasır
    • Chamlıja – Thracian
    • Chateau Kalpak
    • Chateau Kalpak BBK
    • Chateau Murou – Merlot
    • Chateau Murou – Cabernet Sauvignon
    • Chateau Murou – Semillon
    • Chateau Murou – Syrah
    • Corvus – Corpus
    • Corvus – Cabernet Sauvignon
    • Corvus – Merlot
    • Corvus Öküzgözü – Boğazkere
    • Corvus – Cruturk
    • Corvus – Malbec
    • Corvus – Blend No:4
    • Corvus – Blend No:7
    • Kayra Buzbağ Rezerv
    • Kavaklıdere Pendore Syrah
    • Kavaklıdere Prestige – Kalecik Karası
    • Kavaklıdere Selection – Öküzgözü
    • Kavaklıdere Selection – Boğazkere
    • Kavaklıdere – Yakut
    • K Kocabağ – Cabernet Sauvignon
    • K Kocabağ – Kalecik Karası
    • K Kocabağ – Öküzgözü
    • Kocabağ Leo’s – Kapadokya
    • LA Consensus
    • Likya – Kızılbel
    • Likya – Malbec
    • Likya – Syrah
    • Mahrem – Petit Verdot & Rebo
    • Nodus – Cabernet Franc-Merlot
    • Nodus – Cabernet Sauvignon
    • Nodus Pamukkale – Shiraz
    • Prodom Öküzgözü – Kalecik Karası
    • Prodom Syrah – Petit Verdot – Cabernet Franc
    • Suvla Grand Reserve – Cabernet Sauvignon
    • Suvla Reserve Merlot
    • Suvla Reserve – Cabernet Sauvignon
    • Suvla Reserve – Petit Verdot-Karasakız
    • Suvla Reserve – Syrah
    • Umurbey Cabernet Sauvignon – Merlot
    • Urla – Vourla – Boğazkere, Merlot, Syrah, Cabernet Sauvignon
    • 7 Bilgeler – Bias Priene Reserve Merlot

Les vins blancs :

    • Allure – Beyaz Kalecik Karasi Rosé
    • Avanos Vadisi – Beyaz
    • Çamlıbağ – Vasilaki
    • Chamlıja – Albarino
    • Chamlıja – Blanc de Noirs
    • Chamlıja – Chardonnay
    • Chamlıja – Viognier
    • Corvus – Illium
    • Corvus – Teneia
    • Corvus – Zeleia
    • Kavaklıdere Egeo – Sauvignon Blanc
    • Kavaklıdere – Çankaya
    • Kavaklıdere Selection – Narince
    • LA Consensus – Chardonnay
    • Likya – Chardonnay
    • Likya – Sauvignon Blanc
    • Likya – St. Nicholas
    • Nodus – Chardonnay
    • Nodus Pamukkale – Fumé Blanc
    • Suvla – Chardonnay
    • Suvla – Kınalı Yapıncak
    • Suvla – Sauvignon Blanc
    • Suvla – Grand Reserve Roussanne Marsanne
    • Sevilen İsabey – Bornova Misket
    • Sevilen İsabey – Chardonnay
    • Sevilen İsabey – Sauvignon Blanc
    • Sarafin – Chardonnay
    • Sarafin – Sauvignon Blanc
    • Umurbey – Sauvignon Blanc
    • 7 Bilgeler – Anaxagoras Chardonnay
    • 7 Bilgeler – Khilon

Les vins rosés :

    • Avanos Vadisi – Blush
    • Çamlıbağ – Blush
    • Chamlıja – Pembe
    • Chamlıja – Rose de Strandja Papaskarası
    • Kayra Allure – Beyaz Kalecik Karası – Rosé
    • Kvaklıdere Egeo – Rosé
    • Likya – Isinda Rosé
    • Likya – Patara
    • İsabey – Kalecik Karası – Rosé
    • Prodom – Rosé
    • Suvla – Karasakız Blush
    • Suvla – Kabatepe Blush

Le carnet d’adresses de caves à vin à Istanbul

Voici nos bonnes adresses pour vous procurer de bonnes bouteilles ou bien participer à une session de dégustation de vins proposée par certaines caves qui figurent dans cette liste.

  • Beyoğlu Şaraphanesi

Adresse : Asmalı Mescit, Sofyalı Sk. No:7, 34430 Beyoğlu/İstanbul, Turquie

  • Vinus Nişantaşı

Adresse : Teşvikiye, Güzelbahçe Sk. No:33 D:3, 34365 Şişli/İstanbul, Turquie

  • Sensus Wine Boutique Galata

Adresse : Bereketzade Mah, Kuledibi, Büyük Hendek Cd. No:5, 34420 Beyoğlu/İstanbul, Turquie

  • Solera Winery

Adresse : Tomtom, Yeni Çarşı Cd. No:44, 34433 Beyoğlu/İstanbul, Turquie

  • Viktor Levi

Adresse : Caferağa Mh Moda Cd. &, Damacı Sk. No:4, 34710 Kadıköy, Turquie

N’hésitez pas à nous partager votre avis ou une recommandation en commentaire. Pour toute question, contactez-nous !

Pas de commentaire

Partager

Laissez votre commentaire