L’automne à Istanbul

Que faire en automne à Istanbul ?

De fin-septembre à fin-décembre, c’est l’automne à Istanbul. La vie reprend son cours normal, les établissements ayant fermé pendant l’été rouvrent leurs portes. À partir de fin-septembre, les principaux quartiers de la ville se remplissent à nouveau et la vraie vie stambouliote vivante et animée refait surface. L’automne, c’est aussi la saison idéale pour visiter Istanbul avec l’été indien qui offre de belles températures. De plus, un grand nombre d’événements prennent place dans toute la ville.

Voici les activités que nous vous conseillons de ne pas rater si vous venez cet automne à Istanbul :

SORTIR DES SENTIERS BATTUS

En dehors des activités touristiques classiques comme la visite des monuments, l’automne est une saison parfaite pour vadrouiller dans la ville et se perdre dans les charmantes petites rues stambouliotes.

Promenez-vous : allez dans les quartiers peu mentionnés dans les guides classiques. Les bords du Bosphore par exemple sont très peu visités par les touristes bien qu’ils soient les plus charmants de la ville. Bebek, Arnavutköy, Yeniköy ou Emirgan méritent le détour. Pour plus d’informations, vous pouvez vous inspirer de nos idées de journées : idées de journée à Istanbul.

Partez à la recherche des œuvres de street-art à travers la ville : Istanbul c’est aussi la ville qui monte dans le street-art. Certains quartiers sont complètement recouverts de graffitis, comme Karaköy, un quartier très sympa et central, plein de petits cafés, ateliers de modes, et de boutiques conceptuelles. Également sur les hauteurs de Kadıköy dans le quartier de Yeldeğirmeni, il y a tout un espace dédié aux fresques où des artistes internationaux ont été invités par la mairie pour s’exprimer sur les murs du quartier, en profitant parfois pour faire passer un message politique, souvent à l’encontre du gouvernement turc. Enfin, certains artistes comme JR, ou TwoOne ont laissé leurs empreintes sur les murs de notre ville. À vous de chercher, si vous souhaitez des indices, contactez-nous par mail !

PRENDRE L’AIR

Istanbul, c’est aussi une ville bordée par deux mers, des montagnes et des forêts. L’écosystème y est très diversifié, et bien que la ville puisse être étouffante, vous êtes toujours à 30 minutes d’un bon bol d’air frais.

foret de Belgrade

Randonnée dans la forêt de Belgrade.

Se promener dans la forêt de Belgrade : la forêt de Belgrade s’étendait jadis de la rive européenne du Bosphore jusqu’à Belgrade. Aujourd’hui, bien que menacé par l’urbanisation sauvage et les grands chantiers proposés par le gouvernement (troisième aéroport d’Istanbul, un canal parallèle au Bosphore, le troisième pont sur le détroit…) le nord d’Istanbul est une zone très boisée et il est possible de se promener dans la forêt. En footing, à vélo où à pied, c’est un espace très agréable et ressourçant. Pour s’y rendre : située à environ 15 kilomètres au Nord-Ouest d’Istanbul, la meilleure façon d’atteindre la forêt de Belgrade reste de louer une voiture. Vous pouvez aussi prendre un taxi depuis le terminus du métro M2 à Hacıosman, cela vous coûtera environ 45 TL. Si vous préférez y aller en transports en commun, vous pouvez prendre le bus 42T depuis Taksim ou le bus 153 depuis Sarıyer à Bahçeköy et marcher à partir de là.

Le marathon d’Istanbul : 7 novembre : c’est le seul marathon se déroulant sur deux continents, il est un peu compliqué car Istanbul n’est pas une ville plate, il y a donc plusieurs montées. Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur le site officiel du marathon : www.maraton.istanbul. Pour vous entraîner, rien de mieux que d’aller courir sur les rives du Bosphore, en particulier entre Emirgan et Sarıyer.

Le petit village d'Anadolu Kavağı

Le petit village d’Anadolu Kavağı.

Découvrez le petit village d’Anadolu Kavağı sur le Bosphore : c’est le village le plus au Nord sur le Bosphore. On ne peut y accéder que par bateau ou presque car il est situé dans une zone militaire. Une fois arrivé, vous pourrez monter jusqu’en haut de la colline aux ruines du château Byzantin de Yorgos, qui offre un panorama exceptionnel à 360 degrés sur la ville et l’embouchure sur la Mer Noire. Le village est situé en pleine forêt, et il y a un grand nombre de restaurants de poissons très charmants au bord de l’eau. On ne va pas vous mentir : c’est un peu touristique, mais ça vaut vraiment le coup. Pour s’y rendre, le plus pratique est de prendre les bateaux touristiques au départ de Kabataş ou de Beşiktaş. Ce sont des bateaux plus ou moins confortables, ils s’arrêtent pendant 3h30 dans le village, ce qui est un peu long, mais ça reste l’option la plus abordable (25 TL par personne).

Sachez aussi que des activités comme le quad, le kart ou le paintball sont praticablent un peu partout, pour plus d’infos, contactez nous.

DÉCOUVRIR LA GASTRONOMIE STAMBOULIOTE

En automne, le climat permet de découvrir certains plats turcs plus sereinement que sous la chaleur estivale. Encore une fois, nous vous conseillons de sortir des sentiers battus et du cliché du döner kebab-frites.

gastronomie-istanbul

Découvrir la cuisine ottomane : depuis quelques années, des chefs turcs revisitent la cuisine impériale de la cour du sultan. Voici les bonnes adresses que nous vous proposons en plus de notre section restaurants et cuisine :

  • – Asitane : spécialisé dans la cuisine du palais, le chef d’Asitane a élaboré son menu en se basant sur le livre des festins, un document datant de 1539. Il offre des spécialités comme la soupe aux marrons, des calamars fourrés aux crevettes, du biryani de loup de mer, et bien d’autres mets savoureux. Le restaurant est situé juste à côté de l’église Saint-Sauveur-in-Chora, une église datant du 5e siècle reconvertie en mosquée et qui aujourd’hui est le musée offrant les plus belles mosaïques d’Istanbul. www.asitanerestaurant.com
  • – Matbah : (« imprimerie ») offre des spécialités ottomanes, situé juste derrière la Basilique Sainte-Sophie, le restaurant offre une vue imprenable sur les minarets de la vieille-ville. Le menu est intéressant et authentique. En effet, seuls les ingrédients régionaux y sont utilisés, vous ne trouverez donc pas de produits datant d’après la conquête du nouveau monde ! www.matbahrestaurant.com

L’automne c’est aussi la saison du poisson à Istanbul, vous pourrez manger des poissons frais de la Mer Noire ou de celle de Marmara comme le lüfer (temnodon sauteur), du palamut (bonite), le kılıçbalık (espadon), le mercan (daurade) et à partir de novembre le uskumru (maquereau) frais en sandwich (balıkekmek). N’oubliez pas de commander un peu de rakı et bon appétit ! Pour des idées de restaurants de poissons, consultez notre page : les meilleurs restaurants de poissons et mezzés à Istanbul.

La Sensus Wine House

La Sensus Wine House.

Goûtez le vin turc : depuis quelques années, les Turcs ont fait un énorme effort et produisent maintenant des vins très corrects. Parmi les bonnes adresses où vous pourrez déguster du vin turc accompagné de produits locaux : Sensus Wine House de Galata (www.sensuswine.com) mais aussi la Viktor Levi de Kadıköy (www.viktorlevimoda.com), la Incirli Şaraphane de Kuruçeşme (www.incirlisaraphane.com), ou la Beyoğlu Şaraphanesi (beyoglusaraphanesi) de Asmalı Mescit dans l’arrondissement de Beyoğlu. Pour en savoir plus, découvrez notre article sur les vins et cépages turcs.

PROFITER DES NOMBREUX ÉVÈNEMENTS CULTURELS DE LA VILLE

Le festival de jazz organisé chaque année par Akbank Sanat.

L’automne, Istanbul a beaucoup à offrir au niveau culturel, entre le festival de jazz d’Akbank Sanat, les nombreuses expos, spectacles et festivals, la biennale d’art contemporain ainsi que les événements sportifs, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. Vous pouvez retrouver la plupart de ces manifestations dans notre article mensuel sur les événements du moment de notre catégorie : concerts & expos à Istanbul.

FAIRE DU SHOPPING

Istanbul c’est aussi une destination shopping, en plus d’avoir toutes les grandes marques internationales de luxe ou de prêt-à-porter (un peu partout dans les nombreux centres commerciaux ou quartiers de la ville), l’industrie locale de la mode est en plein essor !

  • Découvrez les designers turcs : depuis plusieurs années, le secteur du textile en Turquie a fait une avancée considérable. Il est passé de simple pays producteur pour les grandes enseignes étrangères à pays exportateur de ses marques. Votre séjour à Istanbul sera aussi l’occasion de découvrir les nouveaux créateurs turcs ayant élu domicile dans les quartiers de Nişantaşı et Bebek comme Les Benjamins, Dice Kayek, Arzu Kaprol ou Atıl Kutoğlu.
  • Ou la nouvelle industrie turque du prêt-à-porter : les Turcs ont maintenant leurs équivalents des magasins H&M, Zara, ou Mango. Vous retrouverez dans la ville les enseignes comme Koton, Vakko, Tween, Sarar ou Mavi Jeans.

Il y a encore pleins d’autres choses à faire lors de votre séjour comme aller fumer un narguilé, se perdre dans les grands musées de la ville, ou se rendre dans un hammam local. Nous vous invitons à partager avec nous, en commentaire, toutes vos expériences stambouliotes !

Nous vous souhaitons un agréable séjour à Istanbul ! Si vous avez la moindre question, contactez nous.

2 commentaires

Partager

Laissez votre commentaire

2 commentaires

  1. damergi habib le

    Pour le moment j,ai l. Eau à la bouche mais la semaine prochaine je vous dirais tous.

  2. Bonjour,
    Tout d’abord merci pour cet excellent blog. Ma question est la suivante, c’est quoi la fourchette des prix pour ces différents restaurant listés. Je veux dire un prix moyen pour un menu sachant que ça change entre chaque restaurant et chaque menu.

    Merci, et continuez à nous faire rêver par la beauté d’Istanbul