8 faits actuels sur Istanbul et la Turquie

8 faits actuels sur Istanbul et la Turquie que vous ignorez probablement…

Loin des clichés et des informations classiques, voilà 8 faits qui vous donneront envie de venir visiter la Turquie, et plus particulièrement Istanbul.

1. Plus de la moitié de la population turque a moins de 31 ans

jeunesse-turque

Chaque 19 mai, la Turquie célèbre la fête de la jeunesse, des sports et de la commémoration d’Atatürk.

Au 1er janvier 2019, la Turquie a la population la plus jeune d’Europe, avec un âge médian de 30,2 ans (source : Worldometers). A titre de comparaison, il était de 40.83 ans en France en 2019 (source : INSEE).

Dans les quartiers plus locaux et stambouliotes (les quartiers où les grands monuments ne sont pas), vous serez agréablement surpris par le dynamisme, l’énergie que cette jeunesse insuffle à cette ville qui ne dort jamais. Que ce soit sur la scène artistique, musicale, gastronomique la vitalité d’Istanbul ne vous laissera pas insensible.

2. Le taux de participation aux élections est l’un des plus hauts d’Europe

politique-turquie

Banderoles électorales dans le centre d’Istanbul.

Les Turcs sont de vrais citoyens qui se préoccupent de l’avenir de leur pays. Avec un taux de participation de 84,52% lors des dernières élections législatives de 2019, le peuple turc a montré tout l’intérêt qu’il portait à la vie et son degré d’engagement dans le futur de son pays.

Également pendant ces dernières élections, le peuple et notamment la jeunesse, s’est organisé pour effectuer un contrôle des urnes et du dépouillement à travers l’ONG « Oy ve Ötesi » (littéralement « Voter et Au-delà ») créée en 2014. Les principaux objectifs de l’organisation sont de promouvoir la participation aux élections, de mieux faire connaître les candidats et d’assurer la transparence dans l’observation du décompte des voix lors des élections.

En Turquie, le degré d’engagement politique à tous niveaux de la société est important. La politique est au centre de tous les débats, on en parle tout le temps, partout et surtout avec n’importe qui. Avant les élections, le pays vit à l’heure des campagnes avec des rues recouvertes par les drapeaux des principaux partis et des véhicules qui scandent les slogans. On pourrait presque se croire dans un carnaval !

3. Istanbul est la 13ème ville du monde qui compte le plus de milliardaires

sehzade-burhanettin-efendi-yalisi

Le Sehzade Efendi Yalısı vendu à plus de 100 millions de dollars.

Juste devant Hangzhou (12ème position) et Tokyo (14ème position), Istanbul est la 13ème ville avec le plus grand nombre de milliardaires au monde avec 32 milliardaires au en 2019 (source : CNBC).

Lors de votre séjour, vous pourrez vous apercevoir de la richesse d’une partie de la population, notamment lorsque vous découvrirez les superbes maisons en bois – yalı – qui bordent le Bosphore. Récemment, l’une de ces villas a été vendue au prix de 100 millions de dollars, ce qui selon Forbes, en fait la 5e maison privée la plus cher du monde.

4. Istanbul est l’une des villes les plus peuplées du monde

ataşehir-istanbul

Le quartier d’Ataşehir, situé sur la rive asiatique.

La population d’Istanbul a connu un boom depuis 1950 et de grandes vagues d’exodes rurales en passant de 1,5 millions d’habitants à plus de 14 millions aujourd’hui, ce qui fait d’Istanbul la 5ème ville la plus peuplée du monde et la ville européenne la plus peuplée. A titre de comparaison, il y a environ 11,5 millions d’habitants en Belgique.

Si vous demandez à un Stambouliote  quelle est la population d’Istanbul, il vous répondra que les chiffres officiels sont bien en deçà de la réalité et que la population actuelle de l’aire urbaine s’étendant au delà de la région d’Istanbul (İzmit, Yalova, Tekirdağ) se situe plutôt autour de 17 millions d’habitants tant la ville continue de se développer et de s’étendre. La ville est à présent tellement étendue qu’on dit même que certains de ses habitants n’auraient jamais vu le Bosphore.

L’exode rural est la principale cause de cette explosion démographique. Avec des habitants venus des quatre coins de la Turquie, vous trouverez à Istanbul un condensé de la diversité culturelle et gastronomique turque.

5. Les Turcs sont hyper-connectés

zorlu-center-istanbul

Queue devant l’Apple Store du Zorlu Center.

Ne soyez pas surpris lorsque vous verrez à Istanbul un chauffeur de taxi avec le dernière Iphone (bien que le prix soit indécent) ou les clients des bars et restaurants en train de pianoter sur leur téléphone.

La Turquie et sa jeunesse sont hyper-connectées et sont très friandes des réseaux sociaux. Plus de 50% de sa population utilisent les réseaux sociaux avec une moyenne d’environ 3 heures par jour. La Turquie est d’ailleurs le 6e pays du monde avec le plus de comptes Facebook. Ici, les blogueurs et « Instagrammeurs » font et défont les réputations des restaurants.

Plus qu’un simple instrument de communication, les réseaux sociaux sont un vrai contre-pouvoir en Turquie, ils permettent la circulation d’une information libre sans contrôle gouvernemental.

À janvier 2019, la population turque consacrait un temps moyen par jour de 7h15 d’utilisation d’Internet via n’importe quel appareil, et un temps moyen par jour de 2h46 d’utilisation des médias sociaux sur n’importe quel appareil.

time-spent-with-media-in-turkey

6. Istanbul est la 8ème ville la plus visitée du monde en 2019

blue-mosque-hagia-sophia-coucher-de-soleil

La Mosquée Bleue et la Basilique Sainte-Sophie au coucher du soleil.

Selon le classement Mastercard Index, Istanbul était la 8e ville au monde la plus visitée en 2019, avec 13,40 millions de visiteurs. Entre une histoire millénaire, le dynamisme économique et culturel d’une ville peuplée d’une population jeune et sa situation géographique en faisant un pont entre l’Europe et l’Asie, Istanbul attire. L’un des aéroports les plus grands du monde est situé au nord de la ville, sur les rives de la Mer Noire. Il a une capacité à termes de 150 millions de passagers par an. L’expansion phénoménale de Turkish Airlines et du low cost Pegasus explique cet incroyable projet a fait débat du fait de sa construction dans les forêts du nord d’Istanbul.

7. Istanbul, est avec Londres la ville d’Europe détenant le plus grand nombre de clubs de foot en première division

vodafone-arena-beşiktaş

La Vodafone Arena, stade de Beşiktaş.

Vous connaissez peut-être déjà Galatasaray, Fenerbahçe et Beşiktaş, mais Istanbul compte aussi deux autres clubs en première division turque : Kasımpaşa et Başakşehir. Kasimpaşa est le club du quartier populaire proche de Taksim portant le même nom, c’est aussi le club du quartier du président turc Recep Tayyip Erdoğan. Başakşehir est le club des banlieues de la rive européenne d’Istanbul. Les stades de Beşiktaş, Galatasaray et Fenerbahce sont des stades 4 étoiles UEFA, le plus haut indice pour un stade européen. Voir un match de foot à Istanbul est une expérience inoubliable. Pour plus d’informations vous pouvez consulter notre rubrique : football.

8. Une industrie du cinéma et des séries TV en plein boom

série turque Kırgın Çicekler

Les acteurs de la série Kırgın Çicekler, série suivie en direct par plus de 7 millions de téléspectateurs la premiere semaine d’octobre 2015 en Turquie.

La Turquie est l’un des seuls pays au monde où l’industrie du film local fait plus de recette que les films américains, et il n’est pas rare de voir des films turcs être primés dans les grands festivals de cinéma. La Turquie est aussi le deuxième pays exportateur de séries télévisées au monde après les Etats-Unis. Dans une enquête réalisée dans 16 pays de la région (Balkans et Moyen-Orient), 3 personnes sur 4 ont déjà regardé un feuilleton turc. La plupart des séries sont tournées à Istanbul et couvrent toutes sortes de sujets, de la romance à l’eau de rose en passant par la comédie aux sujets dramatiques ou historiques. Les populations des pays d’Amérique du Sud sont eux aussi de plus en plus friands de séries turques, ce qui contribue au soft power de la Turquie. Nous en parlions dans l’un de nos premiers articles : l’incroyable engouement pour les séries turques.

Vous l’aurez bien compris, Istanbul qui fut jadis la capitale de 3 empires est bien plus qu’un simple nom dans les livres d’histoire, c’est aussi une grande mégalopole du 21e siècle qui a su allier tradition et modernité, et dans laquelle vous pourrez naviguer entre les époques en fonction des quartiers que vous visiterez.

Pas de commentaire

Partager

Laissez votre commentaire